Version française | English text | Versión española

Las Espanas - CD

[6] "El Majo Timido"* pour harpe, violoncelle et récitante d'Enrique Granados (1867 - 1916)

Paquita Zapata, comédiene

El "Majo" Timido Llega a mi reja y me mira
por la noche un majo
Que en cuanto me ve y suspira se va calle abajo.
¡Ay, que tío más tardío!
Si así se pasa la vida
Estoy divertida.
Si hoy también pasa y me mira
Y no se entusiasma,
Pues le suelto este saludo:
adiós Don fantasma.
¡Ay, que tío mas tardío!
Odian las enamoradas
las rejas calladas.

Le "Majo" Timide (version française)
A la grille de ma fenêtre, la nuit,
un majo s’approche et me regarde,
à ma vue il soupire et passe son chemin.
Ah, quel maladroit!
Si c’est ainsi que va la vie
alors, cela m’amuse.

Si aujourd’hui encore il passe et me regarde
et s’il ne s’enflamme pas davantage,
je lui lancerai ce salut :
adieu Monsieur le fantôme!
Ah, quel maladroit!
Les amoureuses détestent
les grilles muettes.



Sesam

Ce site respecte le droit d'auteur.
Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la consultation individuelles et privées sont interdites.