Version française | English text | Versión española

Las Espanas, un trio étonnant

Trio Harpe, Violoncelle et poésie

"El Renacimiento"
Durant les XVII, XVIII et XIXème siècles, l’Espagne musicale subit la mode italienne et les compositeurs s’éloignèrent de leurs traditions folkloriques. Au cours du XIXème siècle, le compositeur et professeur Felipe Pedrell (1841-1922) accomplit son Cancionero Musical Popular Español, anthologie de la musique populaire vocale et instrumentale. Il est considéré comme le précurseur de la musique espagnole du XXème siècle. Son ouvrage inspira la nouvelle génération de musiciens, dramaturges, peintres et philosophes du Renouveau espagnol.


Programme:
[1] "Adela"* pour harpe, violoncelle et récitante de Joaquín Rodrigo (1902 - 1999)
[2] "Pastorcito santo"* de Joaquín Rodrigo

poèmes de Lope de Vega (1562-1635)

[3, 4, 5] "La Maja Dolorosa" I II & III pour harpe et violoncelle d'Enrique Granados
[6] "El Majo Timido"* d'Enrique Granados
[7] "El Majo Discreto"* d'Enrique Granados

poèmes de Fernando Periquet y Zuaznabar (1873-1940)

[8] "Andaluza" pour harpe et violoncelle d'Enrique Granados

[9] "Serenata" pour harpe seule de Joaquín Malatz (1872 - 1912)

Seguida española pour harpe et violoncelle de Joaquín Nin (1879 - 1949)
[10] "Vieja Castilla"
[11] "Murciana"
[12] "Asturiana"
[13] "Andaluza"

[14] "El Canto de los pajaros" pour harpe et violoncelle de Joaquín Nin

Suite per Violoncello solo (1926) de Gaspar Cassadó (Barcelone 1897 - Madrid 1966)
[15] "Preludium y fantaisia"
[16] "sardana"
[17] "Intermezzo"
[18] "Danza finale"

sardana de Cassado

- Violoncelle: François-Xavier Bigorgne
- Harpe*: Agnès Kammerer
- Récitante**: Paquita Zapata,


*Agnès Kammerer a obtenu un premier prix de Harpe au conservatoire national supérieur de musique de Paris ainsi qu'un prix de musique de chambre. Lauréate de la fondation Cziffra, elle est actuellement titulaire au conservatoire de musique de Poissy et donne régulièrement des concerts en soliste et en musique de chambre. Membre du « Quatuor de Harpes de Paris », elle participe aux congrès de la Harpe à Vienne, à Paris, à Copenhague et à Prague mais également à des festivals et à des émissions télévisées.

**Paquita Zapata, andalouse d'origine, ressemble aux héroïne de Pedro Almodovar, mélange de fragilité, de "sentimiento" et de force. Cette sensibilité un peu écorché transparaît dans sa voix. Sur scène, elle chante des reprises du répertoire cubain, des succès de la salsa new-yorkaise et leurs propres compositions imprégnées de jazz.

Ce disque a reçu la critique du journaliste Jacques Collet lors de son émission musicale sur la chaine télévisée LCI.

Historique de la Harpe

Dans les enluminures, on voit le roi David accorder sa harpe, et cet accord symbolise l’harmonie universelle.
La harpe est probablement l’instrument le plus ancien encore joué de nos jours. On pense trouver ses premières traces en Extrême Orient (en Chine, 3000 ans avant notre ère). La forme arquée à 6 cordes apparaît 500 ans après, chez les Sumériens. Vers -1000, la harpe grecque possède une trentaine de cordes et est de forme triangulaire. En Scandinavie puis dans les pays celtes, elle est très prisée jusqu’au Moyen Âge mais sa puissance sonore reste réduite du fait de l’absence de colonne. À l’époque Renaissance, on utilise des harpes à triple rangée de cordes, et au XVIIIème siècle, on réalise les changements de tonalité au moyen de pédales. C’est au début du XIXème siècle que le facteur de pianos et de clavecins, Sébastien Erard (1752-1855) invente le double échappement : une pédale correspond à une note, et cette pédale permet d’altérer la note.



Amacello, 2 Rue garnier 92290 Chatenay Malabry, 0687433900
L'acheteur est informé d'un droit de rétractation de 7 jours


Donation de 150 Compact Disc CAIXA BANK - partenaire privilégié avec le soutien de la ville de Bures-sur-Yvette
Amacello Création

Sesam

Ce site respecte le droit d'auteur.
Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la consultation individuelles et privées sont interdites.