Version française | English text | Versión española

bando et violoncelle

La fusion entre le violoncelle et le bandonéon se rapproche de la voix humaine. Unissant l’un, de forme classique et pilier de la musique européenne, et l’autre, adopté en Amérique du sud s’exprimant d’une façon beaucoup plus spontanée, l’ensemble forme une grande réconciliation fraternelle.

Ce programme évoque le lien entre la musique d’origine populaire et la danse. Les thèmes de ces deux expressions sont réinventés en permanence dans l’écriture musicale "savante", et sont ici composés ou arrangés par Daniel Brel dans trois styles différents:

Des tangos traditionnels appartenant à la 1ère moitié du XXème siècle

Le "Tango traditionnel" [1] du musicien argentin Osvaldo Pugliese (1905-1995) est souvent joué par une grande formation composée de 4 bandonéons, 4 violons, un piano et une contrebasse. Cette réduction en duo garde omniprésentes la puissance sonore et la carrure rythmique. En comparaison, le tango "El Cavalera" [2] du compositeur français Marcel Feijoo (1906-1951) offre une souplesse d’esprit tout aussi dynamique, plus claire et plus subtile mais moins sonore.

[1] "tango" * Oswaldo Pugliese
[2] "el Cavalero" * Marcel Feijoo (extrait)

Des créations

Daniel Brel a toujours été attiré par les styles musicaux de Gabriel Fauré (1845-1924) et de Maurice Ravel (1875-1937), époque charnière de l’histoire de la musique.

[3] "du côté de l'écluse" Daniel Brel
[4] "le petit train" Daniel Brel

[5] "éveil" Daniel Brel
[6] "berceuse liturgique" Daniel Brel
[7] "prière" Daniel Brel
[8] "impression" Daniel Brel
[9] "éternelle jeunesse" Daniel Brel

De la musique argentine et uruguayenne issue du XXème siècle

Le troisième et dernier style proposé est une série de trois tangos assez connus et arrangés pour cette formation: "Nunca tuvo novio" de Augustin Bardi (1884-1944), suivi de "Maria" [10] de Anibal Troilo (1914-1975), puis la "Cumparsita" [11] composée en 1917 du compositeur uruguayen Matos Rodriguez (1897-1948) et pour finir "Lo que vendra" [12] créé en 1954 par Astor Piazzolla (1921-1992).

[10] "Maria" * AnibalTroilo / "Nunca tuvo novio" * Augustin Bardi
[11] "la cumparsita" * Matos Rodriguez
[12] "lo que vendra" * Astor Piazzolla

Amacello, 2 Rue garnier 92290 Chatenay Malabry, 0687433900
L'acheteur est informé d'un droit de rétractation de 7 jours


*arrangement: Daniel Brel

Le bandonéon, son histoire

L’ancêtre du bandonéon est le symphonium qui naquit en Angleterre vers 1825. Le symphonium est une boîte allongée renfermant des anches libres, une sorte d'harmonica à touches où il suffit d’insuffler de l'air. Sir Charles Wheatstone (1802-1875) a eu l'idée de lui adjoindre un soufflet et dépose un brevet en 1829. Le symphonium prend le nom de concertina vers 1839. C’est aussi à cette époque que l’accordéon est apparu à Vienne. En adaptant un soufflet, deux claviers, une boîte de résonance, une soupape d’air et deux caisses, Heinrich Band (1821-1860) devient le père du bandonéon. Construit selon le système "diatonique" (un son en tirant, un autre son en poussant), il est sans accords. L'appellation bandonéon devient définitive en 1856 lorsque sont construits des modèles plus perfectionnés jusqu'à trois octaves. Le bandonéon se développe en Allemagne, il est perfectionné et utilisé pour accompagner les chants dans les églises. Cependant, il est aussi joué dans les rues lors des défilés, comme le montrent des photos anciennes. Il existe toujours des associations de bandonéonistes dans les länder de Saxe, de Basse-Saxe et de Thuringe, régions où est né cet instrument. Par la suite, il est devenu l'instrument roi en Argentine grâce aux émigrants allemands pendant la seconde moitié du XIXème siècle. Les premiers musiciens qui l'adoptent sont Domingo Santa Cruz (1884-1931) et Pedro Avila en interprétant des milongas (premiers tangos). Le compositeur de tango le plus important de la première moitié du XXème est Carlos Gardel (1890-1935), mais la grande personnalité de l’histoire de cette période musicale est bien évidemment Astor Piazzolla (1921-1992). Élève notamment de Nadia Boulanger, il est considéré comme un pionnier avant-gardiste avec son célèbre "Nuevo tango" très représentatif de la musique traditionnelle argentine.


Sesam

Ce site respecte le droit d'auteur.
Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la consultation individuelles et privées sont interdites.